Taxes sur les pianos à Malo-les-Bains

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Rassurez-vous, c'était en 1922 !

Au Sénat, lors de la séance du mardi 21 mars 1922, la ville de Malo-les-Bains est autorisée à établir à son profit, à partir du 1er janvier de cette même année, "une taxe sur les pianos et autres instruments à clavier, les phonographes et autres instruments analogues"...

La taxe est de 25 fr par piano et de 15 fr par phonographe. Elle est doublée pour ceux utilisés par des établissements commerciaux. Sont exemptés de cette taxe, les instruments utilisés par le culte religieux, ceux appartenant à la ville et ceux des magasins et fabricants d'instruments de musique.

 

En 1926

En 1926

Commenter cet article

Prunelle 24/01/2017 19:40

chuuuuuttttttt !!!!!!!! vous allez donner des idées à nos dirigeants qui essaient déjà bien assez de nous faire les poches comme ça !!!!!!

Lysiane 25/01/2017 07:30

C'est vrai ! les temps n'ont pas changé !