Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Inauguration de la pelouse synthétique au stade de la Licorne

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

En ce 5 septembre 2015, la pelouse synthétique du stade de la Licorne est inaugurée par Patrice Vergriete, maire de Dunkerque, Martine Arlabosse, maire de Malo-les-Bains et plusieurs autres personnalités.

 

Haie d'honneur par de jeunes footballeurs du club de Malo

Haie d'honneur par de jeunes footballeurs du club de Malo

Monsieur le Maire essaie la pelouse.

Monsieur le Maire essaie la pelouse.

Inauguration de la pelouse synthétique au stade de la Licorne
Inauguration de la pelouse synthétique au stade de la Licorne
Inauguration de la pelouse synthétique au stade de la Licorne
Photos J et L Denière

Photos J et L Denière

Publié dans SPORTS

Partager cet article

Repost 0

Digue de Malo-les-Bains

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Alors que les commerçants de la digue de Malo-les-Bains s'ingénient à trouver des activités pour distraire les touristes, voici un article du journal parisien "La Presse" du 29 août 1899 montrant comment on savait s'amuser à cette époque !

"Le combat naval que nous avions annoncé a eu lieu hier soir. beaucoup de monde sur la digue de Malo-les-Bains, éclairée à l'électricité. Plusieurs musiques ont joué des airs variés. De neuf heures à minuit, les feux se sont succédé entre les navires suivants: La cannonnière Cocyte, l'aviso Sainte-Barbe, le Grondeur, le Cassini, le bateau-école Bougainville. Les garde-côtes Sardine et Hareng étaient à l'entrée du port, ainsi que les bateaux Dunkerque I, II, III, ainsi que les six torpilleurs de la défense."

Digue de Malo-les-Bains

Le journal local "la Plage de Malo les Bains" décrivait ainsi ce spectacle:

"Tour à tour les torpilleurs simulent l'attaque, poursuivent l'un des vapeurs fuyant devant eux et sillonnent le ciel sombre de feux d'atifice du plus étonnant effet. Les navires ,soudain, s'embrasent de rouge, éclairent la mer avec une intensité défiant  toute description. Les décharges successives déchirant l'espace ajoutaient encore à l'illusion."

Publié dans DIGUE

Partager cet article

Repost 0

Carnaval de Malo-les-Bains 2015

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Lors du carnaval, à la "chapelle" de la mairie de Malo, nous avons exposé des affiches de carnaval de différents pays et villes françaises. Nous avions rajouté sur ces panneaux différentes décorations: plumes, serpentins, etc. comme on peut le voir sur les photos ci-dessous.

Nous avons été agréablement surprises en venant démonter l'exposition de voir que tout était resté impeccable et qu'il ne manquait même pas une plume !

Quoiqu'on en dise, les carnavaleux dunkerquois sont des gens respecteux !

 

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Publié dans Fêtes malouines

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: Notre-Dame du Sacré-Coeur 1933

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Voici une image pieuse présentée recto-verso concernant l'église Notre-Dame du Sacré-Coeur de Malo-les-Bains en 1933:

Malo-les-Bains: Notre-Dame du Sacré-Coeur 1933
Malo-les-Bains: Notre-Dame du Sacré-Coeur 1933

Publié dans VIE RELIGIEUSE

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: Evo dancing

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

En mai 1935, aux numéros 7 et 9 de l'avenue Adolphe Geeraert, le dancing "Olympia" est détruit par le feu.

Il était la propriété d'Adolphe Van Peer qui fit reconstruire un nouveau dancing au même endroit.

La construction étant moderne, le nom d'abord choisi fut "Evolution", mais jugé trop long, il fut transformé en "Evo dancing".

Un orchestre, "le Mickey Jazz", était composé de sept musiciens: Edmond Bertein, André Daix, Fernand Degruzon, Eugène Gaillaerde,  Henri Gaillaerde, Alfred Rousset et Maurice Vanwaefelghem.

 

Photo Cayez

Photo Cayez

En 1937, le dancing est racheté par Arsène Arcier, cafetier lillois. Il y propose diverses animations comme des concours de danse, des concours de Miss "Evo" ou la production de divers artistes régionaux comme par exemple Line Renaud.

Arsène Arcier saupoudrait lui-même de paraffine la piste de danse de 72m² faite en bois des îles.

Le dancing en 1939  - Photo Desreumaux

Le dancing en 1939 - Photo Desreumaux

L'écrivain célèbre, Irène Frain, cite ce dancing dans son livre "Sorti de rien" paru en 2013. A propos d'un soldat pendant la guerre 40, elle écrit: "Pour finir le désastre, le repli précipite vers le sud, Dunkerque. Il s'égare,perd la trace de ses camarades, court à Malo-les-bains où il se retrouve sous une nouvelle pluie de bombes non loin de l'Evo dancing toujours aussi désert..."

Le dancing en 1941

Le dancing en 1941

En 1942, Evo est rasé par les Allemands pour des raisons stratégiques. Arsène Arcier et son épouse Cécile s'occupent alors du dancing "l'Hippodrome" à Rosendaêl. Après un passage au jardin Mabille de Rosendaêl, ils reconstruisent un nouveau "evo dancing" au 4 rue de Tancrède à Malo. Mais les dimensions sont plus modestes.

En 1974, Arsène Arcier meurt. C'est un membre de sa famille, Maurice Larangé et son épouse Paulette, soeur de cécile, qui reprennent le dancing.

Il sera fermé entre 1976 et 1979.

 

En 1967

En 1967

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: les cafés Duthoit

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Voici une publicité datant de 1909, et concernant l'entreprise de torréfaction des cafés Duthoit située rue Traversière à l'emplacement actuel de "Sun and sea"

Malo-les-Bains: les cafés Duthoit

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: magasin Depersin

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Voici deux publicités du commerce d'Octave Depersin, appareilleur à gaz dans les années 1900. Son magasin était situé au 35 rue Bel Air, c'est-à-dire actuellement rue Adolphe Geeraert, au-delà de l'avenue Faidherbe, en direction de la mer.

Journal "la Pichenette", 1906

Journal "la Pichenette", 1906

Journal "La pichenette" 1905

Journal "La pichenette" 1905

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: journées du Patrimoine 2014

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

EXPOSITION: LES DUNES DE MALO HIER ET AUJOURD'HUI

Cette exposition présentera des photos et cartes anciennes montrant l'édification des premières constructions au milieu des dunes ainsi que de nombreux plans faisant découvrir qu'au cours des siècles la ville avance au détriment de la dune.

Un herbier datant de 1958 montrent différentes plantes poussant dans les dunes.

Malo-les-Bains: journées du Patrimoine 2014

Publié dans EVENEMENTS

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: le souffleur de verre

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Publicité dans le bulletin officiel municipal de 1967

Publicité dans le bulletin officiel municipal de 1967

Situé au numéro 25bis digue de mer, entre Luna Park et la rue de Flandre, c'était l'attraction n°1 de la digue.

Installé au milieu de la digue, le souffleur de verre commençait par prendre une baguette de verre et tous ceux qui l'entouraient se demandaient ce qu'il allait créer. Suspense... Tous les regards étaient tournés vers l'objet qui commençait à prendre forme sous l'action du chalumeau. Le plus souvent c'était une cigogne qui apparaissait. C'était la spécialité de la maison. Il la remplissait d'un liquide coloré avant de souder l'ouverture. L'objet trouvait toujours preneur car son prix était très modique.

Il fabriquait aussi parfois d'autres objets plus petits, comme le poisson et le cygne ci-dessous ou nettement plus grands ou plus travaillés comme par exemple ce cerf.

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Un jour de la fin des années 70, la boutique ferma. La propriétaire du bâtiment n'ayant pas renouvelé le bail, ce commerçant venant de Paris, repartit la mort dans l'âme.

Mais tous le monde se souvient encore pour longtemps du "souffleur de verre" dont nous ne connaissions pas le nom!

 

Publié dans Digue

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: vue de la digue

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Voici une carte postale de la digue datant des années 50 aux environs de la rue de Flandre suivie d'une photo représentant exactement la même vue prise le 16 juillet 2014. J'ai numéroté identiquement certaines maisons que l'on reconnaît sur les deux vues. La villa numérotée 4 est au coin de la rue de Flandre.

 

Malo-les-Bains: vue de la digue
Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Publié dans Digue

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>