Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Malo-les-Bains: Notre-Dame du Sacré-Coeur 1933

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Voici une image pieuse présentée recto-verso concernant l'église Notre-Dame du Sacré-Coeur de Malo-les-Bains en 1933:

Malo-les-Bains: Notre-Dame du Sacré-Coeur 1933
Malo-les-Bains: Notre-Dame du Sacré-Coeur 1933

Publié dans VIE RELIGIEUSE

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: Evo dancing

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

En mai 1935, aux numéros 7 et 9 de l'avenue Adolphe Geeraert, le dancing "Olympia" est détruit par le feu.

Il était la propriété d'Adolphe Van Peer qui fit reconstruire un nouveau dancing au même endroit.

La construction étant moderne, le nom d'abord choisi fut "Evolution", mais jugé trop long, il fut transformé en "Evo dancing".

Un orchestre, "le Mickey Jazz", était composé de sept musiciens: Edmond Bertein, André Daix, Fernand Degruzon, Eugène Gaillaerde,  Henri Gaillaerde, Alfred Rousset et Maurice Vanwaefelghem.

 

Photo Cayez

Photo Cayez

En 1937, le dancing est racheté par Arsène Arcier, cafetier lillois. Il y propose diverses animations comme des concours de danse, des concours de Miss "Evo" ou la production de divers artistes régionaux comme par exemple Line Renaud.

Arsène Arcier saupoudrait lui-même de paraffine la piste de danse de 72m² faite en bois des îles.

Le dancing en 1939  - Photo Desreumaux

Le dancing en 1939 - Photo Desreumaux

L'écrivain célèbre, Irène Frain, cite ce dancing dans son livre "Sorti de rien" paru en 2013. A propos d'un soldat pendant la guerre 40, elle écrit: "Pour finir le désastre, le repli précipite vers le sud, Dunkerque. Il s'égare,perd la trace de ses camarades, court à Malo-les-bains où il se retrouve sous une nouvelle pluie de bombes non loin de l'Evo dancing toujours aussi désert..."

Le dancing en 1941

Le dancing en 1941

En 1942, Evo est rasé par les Allemands pour des raisons stratégiques. Arsène Arcier et son épouse Cécile s'occupent alors du dancing "l'Hippodrome" à Rosendaêl. Après un passage au jardin Mabille de Rosendaêl, ils reconstruisent un nouveau "evo dancing" au 4 rue de Tancrède à Malo. Mais les dimensions sont plus modestes.

En 1974, Arsène Arcier meurt. C'est un membre de sa famille, Maurice Larangé et son épouse Paulette, soeur de cécile, qui reprennent le dancing.

Il sera fermé entre 1976 et 1979.

 

En 1967

En 1967

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: les cafés Duthoit

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Voici une publicité datant de 1909, et concernant l'entreprise de torréfaction des cafés Duthoit située rue Traversière à l'emplacement actuel de "Sun and sea"

Malo-les-Bains: les cafés Duthoit

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: magasin Depersin

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Voici deux publicités du commerce d'Octave Depersin, appareilleur à gaz dans les années 1900. Son magasin était situé au 35 rue Bel Air, c'est-à-dire actuellement rue Adolphe Geeraert, au-delà de l'avenue Faidherbe, en direction de la mer.

Journal "la Pichenette", 1906

Journal "la Pichenette", 1906

Journal "La pichenette" 1905

Journal "La pichenette" 1905

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: journées du Patrimoine 2014

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

EXPOSITION: LES DUNES DE MALO HIER ET AUJOURD'HUI

Cette exposition présentera des photos et cartes anciennes montrant l'édification des premières constructions au milieu des dunes ainsi que de nombreux plans faisant découvrir qu'au cours des siècles la ville avance au détriment de la dune.

Un herbier datant de 1958 montrent différentes plantes poussant dans les dunes.

Malo-les-Bains: journées du Patrimoine 2014

Publié dans EVENEMENTS

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: le souffleur de verre

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Publicité dans le bulletin officiel municipal de 1967

Publicité dans le bulletin officiel municipal de 1967

Situé au numéro 25bis digue de mer, entre Luna Park et la rue de Flandre, c'était l'attraction n°1 de la digue.

Installé au milieu de la digue, le souffleur de verre commençait par prendre une baguette de verre et tous ceux qui l'entouraient se demandaient ce qu'il allait créer. Suspense... Tous les regards étaient tournés vers l'objet qui commençait à prendre forme sous l'action du chalumeau. Le plus souvent c'était une cigogne qui apparaissait. C'était la spécialité de la maison. Il la remplissait d'un liquide coloré avant de souder l'ouverture. L'objet trouvait toujours preneur car son prix était très modique.

Il fabriquait aussi parfois d'autres objets plus petits, comme le poisson et le cygne ci-dessous ou nettement plus grands ou plus travaillés comme par exemple ce cerf.

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Un jour de la fin des années 70, la boutique ferma. La propriétaire du bâtiment n'ayant pas renouvelé le bail, ce commerçant venant de Paris, repartit la mort dans l'âme.

Mais tous le monde se souvient encore pour longtemps du "souffleur de verre" dont nous ne connaissions pas le nom!

 

Publié dans Digue

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: vue de la digue

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Voici une carte postale de la digue datant des années 50 aux environs de la rue de Flandre suivie d'une photo représentant exactement la même vue prise le 16 juillet 2014. J'ai numéroté identiquement certaines maisons que l'on reconnaît sur les deux vues. La villa numérotée 4 est au coin de la rue de Flandre.

 

Malo-les-Bains: vue de la digue
Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Publié dans Digue

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: témoignage d'un soldat pendant la Grande Guerre

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Collection Denière

Collection Denière

Voici une carte de Malo-les- Bains nous montrant des dames élégantes et apparemment sans soucis, se promenant sur la digue.

Et pourtant au verso, le courrier envoyé par un soldat à un ami en ce jour de mai 1916 en dit long sur sa détresse face à une guerre interminable.

NDLR: La vue date sûrement d'avant la guerre.

 

Collection Denière

Collection Denière

Voici ce texte (l'orthographe a juste été corrigée):

"Le 30 mai 1916          mon cher ami....

Je m'empresse de vous écrire pour vous faire savoir que nous sommes tous les deux en bonne santé, mon frère est guéri, il se soigne bien et ça a été vite repris surtout à Malo il fait bon au bord de la mer, on va se baigner et ça fait du bien, ça enlève les poux car on n'en a plus que jamais, sur ce canal de l'Yser je crois que les Boches nous les faisaient passer en Belgique maintenant en France au repos. On se nettoie bien car on avait rudement besoin de se soigner surtout que l'on nous donne guère à manger et peu de vin, c'est la misère, si ça finit pas vite on va crever de faim car le ravitaillement vient pas facile avec les troupes qui vont d'un côté ou de l'autre surtout à Verdun et ça dure, toujours de grands combats, c'est affreux de voir une guerre pareille si longue.

Recevez nos meilleurs amitiés des deux frères...."

Publié dans Guerre 1914-1918

Partager cet article

Repost 0

Fixation de la plaque en hommage au commandant Tailliez

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

La plaque a été fixée sur le mur du Mémorial du Souvenir à Dunkerque (voir l'article ci-dessous sur le commandant Philippe Tailliez ):

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Publié dans PERSONNALITES

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: le commandant Philippe Tailliez

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Le commandant Philippe Tailliez est né à Malo-les-Bains le 15 juin 1905.

Il est célèbre pour avoir ouvert la voie aux nouvelles techniques de plongée. Il est l'un des pionniers de la plongée autonome, faisant partie du trio des trois "Mousquemers" avec Jacques-Yves Cousteau et Frédéric Dumas. Ils sont tous trois fondateurs du G.R.S. (Groupe de Recherches Sous-marines).

Il est considéré comme l'un des fondateurs de l'archéologie sous-marine à la Fédération Française de Sport et d'Etudes Sous-Marins et le père de la spécialité plongeurs démineurs.

 

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Un hommage lui a été rendu dans sa ville natale en présence de son petit-fils Félix Tailliez, de Patrice Vergriete maire de Dunkerque. Amiral, commandants, présidents de club de plongée et d'associations, plongeurs démineurs de Cherbourg et de Méditerranée, membres du GRS...étaient tous présents pour cet événement. Les deux navires de guerre "Altaïr" et "Vulcain", exerçant des missions pour des opérations de plongée afin de rechercher des munitions et vestiges historiques,   sont venus spécialement à Dunkerque pour cette manifestation. (voir http://hobbies.over-blog.fr/2014/06/navires-militaires-a-dunkerque.html ) .

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Une plaque commémorative fut dévoilée au cours de cette cérémonie.

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Elle sera apposée sur le mur extérieur du Mémorial du Souvenir qui contient beaucoup d'objets de la guerre ramenés par des plongeurs. J'ai déjà présenté ce musée dans l'article

http://hobbies.over-blog.fr/2014/05/musee-de-la-guerre-a-dunkerque.html

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

La cérémonie s'est poursuivie à l'intérieur du musée par différents discours.

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

et en particulier celui de Félix, petit-fils de Philippe Tailliez:

Photo J et L Denière

Photo J et L Denière

"L'enthousiasme est la seule vertu"

Philippe Tailliez

Publié dans PERSONNALITES

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>