Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Malo-les-Bains: école des filles, avenue de la Mer

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Le 4 décembre 1932, sous le mandat de Ferdinand Schipman, est inaugurée l'école des filles située à l'angle de la rue Clémenceau et de l'avenue de la Mer. L'architecte est Louis Lembrouck installé rue du Lion d'Or à Dunkerque. Rappelons que c'est aussi le responsable, avec Thiers, des agrandissements du Casino (voir cet article précédemment).

Collection Denière

Collection Denière

Cet établissement est inauguré par Albert Mahieu, ancien ministre, sénateur, président du Conseil Général du Nord, grand officier de la Légion d'Honneur, l'inspecteur primaire Camille Caron, Maurice Vincent, député et Alfred Papinot sous-préfet. La directrice est alors Mme Smagge.

Cette école est agrandie en 1954 par l'adjonction d'une nouvelle aile, avenue de la Mer dans laquelle est placé le CEG des filles.

Dans les années 50, la directrice est Mme Annebicque. A sa retraite vers 1960, elle sera remplacée par Mme Vandromme.

Malo-les-Bains: école des filles, avenue de la Mer

A l'occasion de la distribution des prix, présidée par le maire Ferdinand Schipman et tous ses adjoints, qui se passait au casino provisoire,  tous les élèves recevaient, proportionnellement à leur mérite, un certain nombre de livres. La chorale des élèves du CEG se produisait et l'orchestre scolaire jouait quelques morceaux entraînants, le tout sous la direction du professeur de musique, Monsieur Léon Taquet.

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: Villa Duhamel

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

La Villa Duhamel existait déjà en 1894. Elle était située rue Duhamel. Cette rue est représentée sur le plan ci-dessous datant de 1894. Je l'ai surlignée en jaune. La parcelle colorée en orange est le Casino. La Villa est située à l'endroit de la croix rouge.

Malo-les-Bains: Villa Duhamel

Cette Villa fut construite sur des terrains appartenant à la famille Duhamel. Elle appartint d'abord à  Madame Léon Duhamel, née Cary et à son fils Philippe en 1920. Elle devint la propriété du Vicomte Robert d'Adhémar, et de son épouse Jeanne Marie Henriette Duhamel en 1926. Elle était toujours aussi la résidence de Philippe Duhamel, frère de celle-ci.

C'était sans doute leur résidence secondaire puisqu'ils habitaient à Lambersart.

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Le Vicomte Robert d'Adhémar naquit en 1874 à Saint-Hippolyte-du-Fort dans le Gard. Il épousa Jeanne Marie Henriette Duhamel (15 avril 1881-20 août 1965) le 5 février 1904 à Merville. Le père de Jeanne, Léon Duhamel, était un riche négociant qui possédait un château à Merville.

Robert d'Adhémar était Docteur es-sciences mathématiques, ingénieur des Arts et manufacture et professeur à l'Université Catholique de Lille.

Il écrivit de nombreux ouvrages scientifiques et philosophiques comme par exemple "les équations aux dérivées partielles à caractéristiques réelles", "Le triple conflit science-philosophie-religion" ou "Henri Poincaré".

Il mourut le 9 juillet 1941 à Nice.

 

Publié dans Malo à ses débuts

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: avenue du Casino au début du XXe siècle

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Voici une carte postale représentant un panorama de Malo-les-bains dans le quartier du Casino. Pour les explications suivantes nous l'appellerons n°1.

Collection Denière

Collection Denière

Apparemment cette vue est prise du haut du Casino qu'on ne voit donc pas. On peut faire une comparaison avec la peinture suivante (n°2) représentant un plan du même quartier, un peut plus tôt en 1900 et compléter cette analyse avec le plan (n°3) que j'ai mis dans l'article précédent.

Malo-les-Bains: avenue du Casino au début du XXe siècle

N°1: On ne distingue que l'avenue du Casino toute droite.

N°2: l'avenue du Casino est la rue qui commence au milieu du Casino et va tout droit vers le fond

N°3: l'avenue du Casino n'est pas représentée, elle coïncide avec le bord gauche du plan.

N°3: Juste derrière le Casino, il y a un terrain à vendre. Sur le N°2, il n'est apparemment toujours pas vendu. C'est la parcelle verdoyante et arrondie à gauche du drapeau central du Casino. Sur le n°1, il ya un immeuble.

Sur chacune des vues on remarque les belles villas avec des tourelles, dont le châlet de la Motte, propriétés de la famille Duhamel.

N°1: il y a une première rue juste après la palissade, c'est l'avenue Lemaire. Ensuite il y a un commerce de "comestibles" comme c'est inscrit sur son enseigne. A côté, un autre commerce. On distingue ensuite nettement l'avenue Adolphe Geeraert partant en biais vers le centre de Malo et sur le coin, un bâtiment qui fait la pointe du pâté de maisons. On peut y lire "Hôtel de la Renaissance" dont voici une vue aggrandie:

 

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Publié dans Malo à ses débuts

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: plan des terrains avoisinant la chapelle des bains de mer avant 1883

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Voici un plan des terrains avoisinant la chapelle des bains de mer alors que Malo-les-Bains n'était encore que Rosendaël. Ce plan date d'avant 1883:

d'après un document de la BnF

d'après un document de la BnF

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: le cinéma Chantecler

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Situé place Turenne, le cinéma Chantecler est ouvert en 1936. Le propriétaire est Henri Codron également propritétaire du "Palais Jean-Bart" de Dunkerque. (A notre connaissance, il n'existe pas de cartes postales sur lesquelles on pourrait le voir car toutes les cartes postales de la place Turenne représentent des vues de l'église et du kiosque à musique et donc le photographe tourne toujours le dos au cinéma.)

Pendant la guerre, il continue de fonctionner et juste après-guerre, il faut même retenir ses places jusqu'à une semaine à l'avance pour certains grands films. Régulièrement les enfants des écoles allaient y voir des films comme par exemple  les "Connaissances du Monde".

 

En 1961

En 1961

En 1964, c'est Jean Guyart qui succède à Henri Codron.

En 1981, le propriétaire est alors la société "l'Etoile", société d'Expansion du Spectacle. Il y a alors une moyenne de 80 000 spectateurs par ans.

Le cinéma est rénové en 1982 et dispose alors de deux vastes salles de 260 et 163 places. En été, il donne des séances spéciales en cas de mauvais temps et les estivants, qui ne peuvent aller à la plage, trouvent là un refuge bien agréable.

En 1987, le cinéma est fermé. 

Voix du Nord 16 mai 1987

Voix du Nord 16 mai 1987

En octobre 1990, on tente une réouverture.

Une association, loi 1901 "Plan Séquence" s'en charge, sous la présidence d'Eric Miot. Le succès ne se fait pas attendre: des films de qualité sont projetés.

1991

1991

Malheureusement le cinéma fermera définitivement ses portes quelques années après. Il restera longtemps à l'abandon. Actuellement c'est la Poste de Malo qui est située dans l'immeuble.

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: magasin de sport

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

publicité de 1970

publicité de 1970

C'est dans ce magasin que nos parents nous avaient acheté, fin des années 50, nos raquettes de tennis.

Ce commerce n'existe plus depuis de nombreuses années et rien ne le remplace.

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: un "Jean-bart"

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Savez-vous ce qu'est un "Jean bart"?

Pour vous aider, il y en a un sur cette carte postale de la plage de Malo-les-Bains:

Collection Denière

Collection Denière

Et voici ce qu'explique Edouard Bled dans son livre "J'avais un an en 1900". Oui, ce même Edouard Bled qui écrivit les fameux livres d'orthographe et de grammaire.

" Lisant nos journaux illustrés, nous voyions de jeunes garçons, en costume marin au grand col bleu, coiffés de Jean-bart, à ruban flottant au vent, remuer du sable sur la plage de Trouville..."

Malo-les-Bains: un "Jean-bart"

et un peu plus loin: "...Je regardais la photographie agrandie de cet enfant vêtu d'un costume marin, coiffé d'un Jean-bart et tenant un cerceau..."

Le musée de la poupée à Paris  expose également ce  petit chapeau de paille qu'il nomme aussi "Jean-bart".

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: station de canot de sauvetage

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Le 15 août 1891 fut inaugurée en grande pompe la station de sauvetage de Malo-les-Bains.

" Une grande fête était donnée à cette occasion. M. le directeur du Kursaal avait bien voulu prêter les salons de son magnifique établissement, et de son côté la société musicale La grande Harmonie de Roubaix, sous la présidence de M. Catteau et la direction de M. Koszul, n'avait pas hésité à apporter la grande attraction de son concours... Puis M. Meesemacker, commissaire de l'inscription maritime, a remis, au nom de l'amiral président de la Société centrale de sauvetage des naufragés, une médaille à M. Van Cauwenberghe-Bellenger, vice-président de la chambre de commerce, président d'honneur du comité de Malo-les-Bains, pour l'initiative prise par lui de l'installation d'une station de sauvetage... Cette station, appelée à suppléer celle de Dunkerque quand les canots de celle-ci ne pourront franchir les bancs, faute d'eau, était vivement demandée par la population."

Voici sur la carte ci-dessous l'un des bateaux de sauvetage au début des années 1900.

Collection Denière

Collection Denière

Une souscription avait été lancée pour financer ce projet. Parmi les 165 souscripteurs particuliers, on trouve les noms de Jean-Baptiste Trystram, ancien député, Mlle Malo, rentière à Malo-les-Bains, Delmas frères, armateurs, F Coquelle, négociant, L Lecomte, entrepreneur, J Allemès propritétaire à Dunkerque, De Quillacq, brasseur à Dunkerque, ...et encore bien d'autres.

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: ses armoiries

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

En 1899, la Ville de Malo-les-Bains organise un concours d'armoiries la caractérisant. ce concours est ouvert à tous les artistes français.

Une exposition des armoiries proposées a lieu en août.

Beaucoup d'oeuvres comportent des erreurs car Malo étant une ville neuve, les abeilles et les fleurs de lys ne peuvent y figurer. Sur plusieurs autres projets, il y a des scènes de la bataille des Dunes, sujet trop belliqueux pour une ville calme.

Les artistes doivent en même temps choisir une devise. Parmi les nombreuses propositions, on trouve: "Confiante dans l'avenir", "Quies in laetitia", "Ascendam Superius", "Ex arena surgit", "De ni hilo fieri", "Rien ne m'arrête".

Le premier prix de 300 francs est attribué à M Amaury de Paris.

Voici une assiette sur laquelle on peut voir une reproduction de cette oeuvre:

 

Collection Denière

Collection Denière

Voici la description héraldique de cet écusson:

"De gueules à l'Etoile d'Argent s'élevant d'une mer de même qui est Malo-les-Bains accompagnée de deux roses d'or de Rosendaël au chef cousu d'or chargé d'un lion de sable armé et lampassé de gueule qui est la Flandre".

 

Collection Denière

Collection Denière

Assiette créée par Gérard Bégrem pour le 100e anniversaire de la Mairie de Malo-les-Bains (Collection Denière)

Assiette créée par Gérard Bégrem pour le 100e anniversaire de la Mairie de Malo-les-Bains (Collection Denière)

Porte-clé (collection Denière)

Porte-clé (collection Denière)

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: le tramway après la guerre 40-45

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Après la guerre, les trams sont tous remis en service le 11 mars 1947 lors d'un voyage inaugural et d'une réception au café de "l'Hirondelle" à laquelle participent entre autres: MM Ferdinand Schipman, maire de Malo, Claude Deshayes, sous-préfet et Emile Verdin, président du conseil d'administration de la STDE.

Trois anciens watmen conduisent les tramways le premier jour. Les voitures sont ornées de drapeaux et la population les acclament.

Ils circulent jusqu'en 1952, reliant Rosendaël, Dunkerque et Malo. C'est le 2 novembre 1952 que disparaît le dernier tramway sur la ligne Dunkerque-Malo.

Place du Kursaal (Collection Denière)

Place du Kursaal (Collection Denière)

Collection Denière

Collection Denière

Publié dans Transports

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>