Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MALO-LES-BAINS: HOTEL PYL

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Publicité de 1906

Publicité de 1906

Le plus ancien établissement de Malo-les-Bains était l'Hôtel du Cap Nord.  Il devint ensuite l'Hôtel Pyl du nom de son propriétaire. Situé place du Kursaal, il se targuait, comme on peut le lire sur la publicité ci-dessus, d'être le seul bâtiment en dur faisant face à la mer.

Détail de la publicité ci-dessus

Détail de la publicité ci-dessus

Il est complétement rénové en 1900. Du rez-de-chaussée aux étages supérieurs, tout est remis à neuf. On peut  déguster à sa terrasse la célèbre bière alsacienne de Maxéville et savourer un menu préparé par le Vatel de céans qui lui avait fait une réputation depuis trente ans.

La salle est merveilleusement éclairée: elle est semblable à un palais des mille et une nuits.

Revue "Le Siècle Magazine" juillet-août 2005

Revue "Le Siècle Magazine" juillet-août 2005

MALO-LES-BAINS: HOTEL PYL

Il est régulièrement transformé: son enseigne "Pyl" devient "Hôtel Pyl" puis "Grand Hôtel Pyl" comme on peut le voir sur la carte ci-dessous datant d'un peu avant la guerre 14-18

MALO-LES-BAINS: HOTEL PYL

Pendant la Première Guerre Mondiale, il sert d'hôpital auxiliaire anglais.

Il est bombardé le 11 août 1918. Toute la moitié gauche du bâtiment est démoli.

Partager cet article

Repost 0

Mairie de Malo-les-Bains: la salle des mariages

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

La salle des mariages était décorée à son origine d'immenses panneaux peints.

Un décret du 22 décembre 1909, signé du Président de la République A Fallières, du Ministre de l'Instruction Publique Gatson Doumergue et du Ministre des Finances Georges Cochery, stipule que la somme de 3 500 francs sera versée pour la "décoration picturale par Mlle Lecomte de la salle des mariages de l'hôtel de ville de Malo-les-Bains". La part de la ville sera aussi de 3 500 francs, le travail coûtant en tout 7 000 francs.

L'année suivante, les mêmes sommes sont versées pour un autre panneau décoratif de 9,50m x 4,20m.

Voici les trois premiers panneaux qui représentent les trois âges de la vie:

 

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Pour voir le quatrième panneau, consultez notre livre " Malo-les-Bains: la Mairie" page 41. Vous y trouverez aussi tous les renseignements sur l'histoire de la Mairie, des origines à nos jours.

Mais qui était cette demoiselle Lecomte ?

On peut lire dans le Figaro de juillet 1909 que "c'est à une jeune artiste...Mlle Alice Lecomte, fille de M Maxime Lecomte, Vice-Président du Sénat, que la Municipalité vient de demander la décoration de sa nouvelle mairie".

C'est la première fois qu'un travail aussi important est confié à une femme.

"On n'a pas oublié le succés qu'obtint au Salon l'an dernier le tableau de Mlle Lecomte les Laveuses"

Elle excelle aussi dans le portrait et celui de "Mme Fallières, au Salon de 1902, l'ont classée".  Elle obtient aussi de nombresues récompenses dont la Médaille d'Argent à l'Exposition Internationale de Dijon.

Partager cet article

Repost 0

Cakeoma à Malo-les-Bains

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Dans les années 50, une entreprise d'alimentation Cakeoma dirigé par M Gaillot et situé à l'angle de la rue du Général Hoche et de la rue de Roubaix, parfumait tout le quartier d'une bonne odeur de vanille;
Voici deux buvards publicitaires:

Cakeoma à Malo-les-Bains
Cakeoma à Malo-les-Bains

Partager cet article

Repost 0

Le casino de Malo-les-Bains de 1961 à 2001

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Le casino de Malo-les-Bains de 1961 à 2001

C'est vers 1961 que Malo-les-Bains ouvre un nouveau casino. L'architecte M Lopez en fait un bâtiment de conception moderne et originale. Il n'existe que deux constructions de ce genre en Europe, le second étant la gare de Milan en Italie.

photo Denière

photo Denière

photo Denière

photo Denière

photo Denière

photo Denière

Le casino n'a pas d'hôtel. Il comprend deux immenses pistes de danse qui peuvent recevoir plusieurs milliers de personnes...

En 1970

En 1970

photo Denière

photo Denière

des salles annexes, un bar,...

En 1970

En 1970

En 1970

En 1970

une salle de spectacles de 800 places, une salle de jeux avec "la boule".

publicité dans la "Voix du Nord"

publicité dans la "Voix du Nord"

Le casino de Malo-les-Bains de 1961 à 2001
En 1970

En 1970

Des spectacles de choix y sont donnés.

Le casino de Malo-les-Bains de 1961 à 2001
En 1968

En 1968

Au cinéma, les films sont récents.

Pour l'ouverture, en 1961, on y joue l' opérette "L'Auberge du Cheval Blanc", en exclusivité dans la région.

Le casino de Malo-les-Bains de 1961 à 2001

Ensuite furent  projetés en avant-première, "Les parapluies de Cherbourg", " 100 000 dollars au Soleil", "Banco à Bangkok".

De nombreux galas de variétés sont aussi organisés et le Casino reçoit des célébrités comme en 1965: Gilbert Bécaud, Enrico Macias ou les Surfs.

En 1968, on joue en particulier "Une folie" de Sacha Guitry ou "Espoir" de Henri Bernstein joué par Maurice Escande, administrateur général de la Comédie française.

Des manifestations enfantines attirent toujours une foule d'enfants.

Chaque année a aussi lieu l'élection de Miss Malo-les-Bains qui concourt pour le titre de Miss France et celui de Miss Plage.

Des réceptions y sont données. Par exemple à l'issue du lancement d'un navire aux Chantiers de France, le banquet se fait au Casino.

C'est le lieu aussi de grands bals, comme celui de l'Agriculture ou du Commerce.

A cette époque le Casino est dirigé par Raymond Monnet et sa cousine Jacqueline Monnet qui succèdent à leurs pères, Léon et Etienne Monnet et  qui sont les petits-enfants d'Annet Monnet (qui céda le premier Casino à la Ville)..

 

A l'extérieur du Casino  sont installés un mini-golf agréablement disposé, un roll-curling et, en 1968, un mini-kart ainsi qu'un parc de jeux pour enfants.

Le casino de Malo-les-Bains de 1961 à 2001
Le casino de Malo-les-Bains de 1961 à 2001
Le casino de Malo-les-Bains de 1961 à 2001
Le casino de Malo-les-Bains de 1961 à 2001
Le casino de Malo-les-Bains de 1961 à 2001
Le casino de Malo-les-Bains de 1961 à 2001

En 1994, le Casino est rénové et inauguré le 11 mai

Publicité dans le journal "Réussir" en 1994

Publicité dans le journal "Réussir" en 1994

Publicité dans le journal "Réussir" en 1994

Publicité dans le journal "Réussir" en 1994

Il est détruit en 2001 pour faire place à l'extension du Kursaal.

Un nouveau Casino est construit et inauguré en 2002. Il est situé place du Casino dans l'alignement de l'avenue de la Libération.

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: le casino provisoire

Publié le par Jocelyne et lysiane denière

La paix revenue, un casino provisoire est construit.

Malo-les-Bains: le casino provisoire

Les formalités de construction sont longues et en 1948, il n'est pas encore terminé.

C'est un vaste "hangar" qui se trouve sur la digue, à la limite de Malo et de Dunkerque.

vue de face

vue de face

arrière du casino, côté Dunkerque

arrière du casino, côté Dunkerque

Malo-les-Bains: le casino provisoire

Il comporte une salle de jeux et un dancing.

On y donne des spectacles, des fêtes enfantines et des bals.

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

en 1962

en 1962

Il sert également de salle des fêtes municipale car celle de la mairie a aussi été détruite. Par exemple, y a lieu les fêtes des écoles au cours de laquelle les enfantts présentent les danses et les chants appris avec leurs enseignants, et à la fin de l'année la traditionnelle distribution des prix des écoles où chaque enfant reçoit de la main du maire ou d'un adjoint un lot plus ou moins conséquent de livres, suivant ses résultats, Tous les enfants sont récompensés, même le dernier !

 

Partager cet article

Repost 0

Le casino de Malo-les-Bains de 1928 à 1940

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Le casino de Malo-les-Bains de 1928 à 1940

Vers 1928, de grands travaux sont entrepris. Ils ne se terminent qu'en 1933 mais le Casino est encore plus beau. Le pavillon mauresque est ajouté. Il est surmonté d'une tourelle.

Le casino de Malo-les-Bains de 1928 à 1940

Mais on conserve l'ancienne coupole à l'arrière.

 

Le casino de Malo-les-Bains de 1928 à 1940
Le casino de Malo-les-Bains de 1928 à 1940
Le casino de Malo-les-Bains de 1928 à 1940

Vers 1932, l'aile ouest est transformée en hôtel moderne de 100 chambres.

Menu du banquet donné à l'occasion du trentenaire du Casino le 1er mai 1934            Collection Denière  Reproduction interdite

Menu du banquet donné à l'occasion du trentenaire du Casino le 1er mai 1934 Collection Denière Reproduction interdite

Collection Denière    Reproduction interdite

Collection Denière Reproduction interdite

Les architectes sont Adolphe Thiers, constructeur du Moulin Rouge à Paris et Jules Potier.

Une nouvelle salle des fêtes présente une grande terrasse couverte face à la mer.

Dans la salle du dancing de style art déco (où il est interdit de fumer !!!), se déroule, le 4 mai 1934, le bal du Sporting. Le thème est "Nuit d' Espagne".

Le casino de Malo-les-Bains de 1928 à 1940

Au fond, sur la carte postale ci-dessus, on peut voir un orchestre, lors d'une répétition.

En voici un agrandissement:

Le casino de Malo-les-Bains de 1928 à 1940

Dans la salle de jeux, la boule et le baccara remplacent le jeu de "petits chevaux".

Après 1936, le Casino perd sa clientèle riche.

Au début de la guerre 1940-45, l'armée réquisitionne le Casino pour y loger des éléments du Premier Train des Equipages.

La Marine Nationale prend possession de l'hôtel et beaucoup de corps de troupe y cantonnent par la suite.

le 21 mai 1940, l'explosion d'un torpilleur, l'Adroit, provoque la destruction des glaces et endommage une partie de la toiture. Fin mai, il est touché par plusieurs grosses torpilles.

Dans la matinée du 2 juin,un incendie général des dépendances est provoqué par des bombes incendiaires. La toiture s'effondre. L'hôtel est moins touché.

En septembre 1940, les Allemands en retirent le mobilier.

Le Casino est ensuite totalement détruit.

Le casino de Malo-les-Bains de 1928 à 1940

Partager cet article

Repost 0

Le premier casino de Malo-les-Bains: 1868

Publié le par Jocelyne et lysiane Denière

Le premier casino de Malo-les-Bains: 1868

Alors que Malo-les-Bains n'existait pas encore, quelques étrangers à la ville firent construire une "Villa des Dunes". C'était un établissement de bains de mer dont l'architecte était M Eugène Colibert, élève du célèbre Viollet-le-Duc.

Construit en 130 jours, il est inauguré en grandes pompes le 23 août 1868 avec la présence de personnalités et de journalistes locaux et parisiens.

C'est un bâtiment imposant.

Le premier casino de Malo-les-Bains: 1868

En son centre l'entrée d'honneur se trouve dans une tourelle et donne accès à une rotonde où est située une splendide salle de réception. Dans le prolongement se trouve un cabinet de lecture bien éclairé par d'immenses fenêtres. Au rez-de-chaussée de l'aile droite se trouve une salle à manger et dans le prolongement, une véranda dans laquelle il y a le restaurant avec des petites tables. Dans l'autre aile se trouve une salle de billard, une salle de concert, une salle de spectacles qui deviendra salon de jeu par la suite.

On y donne des concerts, des sauteries et des bals d'nfants.

Le premier casino de Malo-les-Bains: 1868

En février 1871, des troupes sont casernées dans les vastes salles.

Puis brusquement, un vent de découragement souffle sur ce hameau tout neuf; les chalets et le Casino sont désertées.

Le journal "Le Matin" du 6 octobre 1884 explique que "les derniers orages ont causé de nombreux ravages à Dunkerque; à Rosendaël, la toiture du Casino a été enlevée".

En 1891, c'est la séparation de Malo et de Rosendaël.

Le Casino reprend de l'essort sous la direction des frères Grorod qui inaugurent des apéritifs concerts. Pierre Grorod, le dernier des deux frères, meurt en 1898.

Le Casino est revendu à M Annet Monnet.

 

Le premier casino de Malo-les-Bains: 1868

En1900, il y installe le Music-Hall.

Cette même année, le Casino devient municipal, après avoir été racheté par la Ville à M Monnet qui devient gérant avec un bail très long.

Le casino est sans cesse réaménagé. Le journal "Le Littoral" du 26 mai 1900 explique que "des réparations importantes permettent d'écouter une excellente musique en contemplant la mer et en buvant des consommations de premier choix sans craindre les courants d'air et le mauvais temps".

Fin 1900, le conseil municipal y fait construire une marquise.

On remarque la marquise, espèce de galerie, qui s'avance vers la mer

On remarque la marquise, espèce de galerie, qui s'avance vers la mer

Beaucoup de spectacles y sont donnés à cette époque. Un théâtre de Guignol est même installé sur la pelouse du Casino.

En 1902, le Casino a donc une très grande renommée.

Sa façade monumentale est entourée d'une terrasse de 5 000m²

Outre le fait que c'est un hôtel luxueux, c'est aussi un centre d'hydropthérapie où l'on peut prendre des bains de mer chauds dans des salles de bain spacieuses.

En 1905, voici la publicité que l'on peut lire dans le journal "La Plage de Malo-les-Bains":

En-tête du journal sur lequel on peut voir une représentation du Casino

En-tête du journal sur lequel on peut voir une représentation du Casino

CASINO-HOTEL

MALO-LES-BAINS (Nord)

Le seul Hôtel de 1er ordre en face de la mer

___________

Direction : A MONNET

___________

150 chambres  et salons  ayant vue sur la mer,

Chambres à partir de 3 francs par jour.

Arrangements pour séjour.

Grand Salon de Fête et de réception

Table d'hôte servie à grande table et à table séparée

Restaurant à la carte et à prix fixe,

Cuisine recommandée et service de premier ordre.

Auto-garages avec fosse de réparation.

Stock de la Manufacture de Caoutchouc de la maison Bergougnant et Cie, marque "Gaulois"

Mécanicien-chauffeur Attaché à la Maison

Remises et Ecuries.

Chambre noires pour amateurs photographes.

Blanchisserie à vapeur perfectionnée.

Etablissement hydrothérapique avec gymnase médical.

Téléphone

Journaux français et étrangers.

On parle toutes les langues.

Interprète et service spécial d'Omnibus et Automobiles à tous les trains.

Grande terrasse de 200 mètres de longueur dominant la digue.

cabines de récréation pour famille sur la plage.

GRAND CAFE-CONCERT.

Matinée: 4 heures -  Soirée: 9 heures

Jeux divers - tirs à la carabine - Petits chevaux - Cercle.

_____________

L'établissement est ouvert du 1er juin au 30 septembre.

 

 

Arrière de l'Hôtel du Casino (côté des garages), donnant sur l'actuelle Avenue About

Arrière de l'Hôtel du Casino (côté des garages), donnant sur l'actuelle Avenue About

Le premier casino de Malo-les-Bains: 1868

En 1910, le journal "Dunkerque Sports" annonce que "Le Casino ouvrira samedi prochain 14 mai" et que " M Monnet, qui ne manque jamais une occasion d'être agréable à sa nombreuse clientèle" a décidé de supprimer le droit d'entrée du spectacle, seul 0,25 centimes sont exigés par la loi pour l'entrée au Casino et " on pourra circuler dans tout l'établissement, suivre les spectacles sentationnels du music-hall, s'attarder dans les salons, séjourner dans la salle de jeux complétement restaurée, ou rester dans les salons de lecture. Ajoutons enfin que le skating continuera à fonctionner et que, jusqu'à une heure du matin, tous les jours, on pourra se livrer aux délices du patinage à roulettes."

Puis c'est la guerre 14-18. Le casino est endommagé, une brèche est ouverte par le premier obus lancé par la pièce du Leugenboom, le 27 juin 1917.

M Castelain donne à cette époque des séances de cinéma pour envoyer des mandats aux soldats.

Après la Guerre, on répare et la vie du Casino reprend.

Le premier casino de Malo-les-Bains: 1868
Le premier casino de Malo-les-Bains: 1868

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: clinique Villette

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Malo-les-Bains: clinique Villette

En 1897, alors que Malo prend son essor, le docteur Louis Villette envisage de construire une maison de repos, un hôpital maritime pour convalescents ayant besoin du bon air marin.

Malo-les-Bains: clinique Villette

C'est un architecte roubaisien, Paul Destombes, qui entreprend ce travail. Il en fait un bâtiment moderne avec chauffage central à la vapeur et éclairage électrique. Au Nord, c'est la mer, au Sud, un beau parc.

La clinique est composée de deux ailes réunies par une rotonde, et on remarque sur la carte postale, le balcon de pierres blanches.

Malo-les-Bains: clinique Villette

Comme le sanatorium de Zuydcoote, mieux équipé, propose les mêmes soins, le docteur Villette convertit le bâtiment en clinique chirurgicale.

En 1911, son fils Jean, interne des Hôpitaux de Paris, collabore puis succède à son père.

Le bâtiment est alors étendu rue Hoche.

 

Malo-les-Bains: clinique Villette

En 1955, ce morceau de bâtiment est surélevé.

Le docteur Daniel Lecomte, futur Maire de Malo, s'associe à Jean Villette en 1957. Cette même année, le docteur Robert Villette collabore avec son père puis le remplace.

Une nouvelle extension au bâtiment se fait du côté de l'avenue Kléber.

Enormément de Malouins sont nés dans cette clinique.

En 1991, elle est transférée à Rosendaël.

Voici son faire-part de naissance dans la Voix du Nord:

Malo-les-Bains: clinique Villette

L'ancien bâtiment est démoli. Il ne reste actuellement que la rotonde sur laquelle vient se greffer des bâtiments modernes.

Partager cet article

Repost 0

Kiosque à journaux sur la digue de Malo-les-Bains

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Sur la digue, il était bien agréable, dans les années 50-60, de pouvoir acheter ses journaux, ses revues ou ses livres pour pouvoir s'occuper en bronzant sur la plage.

Kiosque à journaux sur la digue de Malo-les-Bains

On y trouvait aussi des cartes postales.

Kiosque à journaux sur la digue de Malo-les-Bains

Partager cet article

Repost 0

Réparation d'automobiles à Malo-les-Bains

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Cette publicité date de 1935:

Réparation d'automobiles à Malo-les-Bains

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>