Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MALO-LES-BAINS: villa Faidherbe

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Photo Denière

Photo Denière

Non, le Général Faidherbe n'a pas habité dans cette villa bien qu'il possédait un châlet rustique rue du Kursaal près de l'Hôtel du Nord. D'ailleurs il mourut en 1889 alors que la villa fut construite entre 1897 et 1901 au numéro 1 de la rue de Flandre. L'architecte choisi par le propriétaire Léon Convain est le Lillois Gustave Goris, ami intime du poète Frédéric Mistral.

Léon Convain était, avec son frère, négociant dans la fabrication et la vente de "chaussures perfectionnées" comme on peut le lire sur le dos d'un chromo publicitaire.

En mai 1901, les plans de l'immeuble sont publiés dans la revue "l'Architecture et la construction dans le Nord".

 

Collection Denière

Collection Denière

La brique alterne avec la pierre. Les fenêtres arborent de la plaque de lave émaillée.

Côté mer (à gauche sur la photo) on peut voir une terrasse de dix mètres de long construite obligatoirement  pour éviter de faire de l'ombre sur la digue afin que les promeneurs profitent d'un maximum d'ensoleillement.

 

Photo Denière

Photo Denière

Sur l'élévation principale se trouve au-dessus d'un balcon, la statue du Général  Faidherbe réalisée par le sculpteur lillois Georges Turck.

Dans le journal "Le Nord Littoral" du 28 août 1921 est publié la liste de tous les plagistes en villégiature à Malo. Parmi ceux-ci, résidant à la villa Faidherbe, on trouve les noms de J Degroote, sans profession de Lille, J Lenice, instituteur et L Lemichez sans profession, tous deux de Sainghin-en-Weppes.

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: bombardement du Casino

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Le 27 juin 1917, une pièce à longue portée, modèle Krupp 1914 située à Leugenboom au sud de Gistel bombarde Malo et le Casino est partiellement détruit. Le quartier général du XVème corps d'armée britannique y était installé et l'on y dénombre de nombreuses victimes.

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Publié dans Guerre 1914-1918

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: ses soldats morts pour la France en 1914-18

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Si les victimes civiles furent relativement rares en raison de la dispersion des habitations et des évacuations préventives, les enfants de Malo tués au champ d'honneur furent nombreux pour une ville de 8900 habitants. La liste officielle se trouve au mémorial situé au fond de l'ancien cimetière. Elle compte 263 noms:

 

ACARIE Charles - ALGLAVE Robert -  ANDRE Georges  

BAILLEUL Georges - BAMEY Alidor - BARBET Charles

BASSEMON Victor -  BATEMAN Frédéric - BATISSE Henri 

BEAUFILS Georges -  BEC Gabriel - BECQUET Georges

BECUWE Gustave -  BECUWE Jérôme -  BERGEYRON Emile 

BETREMIEUX Marcel - BLAVOET Gaston - BLANCKAERT Gaston

BLANCKAERT Marcel - BLONDEL Pierre - BLONDEL Roger

BODO Louis - BOECHIE Georges - BOENS Eugène

BOLLE Ernest - BOMMEL Albert - BOMMEL Marcel

BONNEC Etienne - BOUCHY Charles - BOUCQUELET Alfred

BREDOUX Jean - BRYCKAERT Noël - BURIN Auguste

BUTTEZ Léon - BYL Arthur - BYL Julien - CARETTE Paul

CATO François - CATTEAU Paul - CATTEAU Raoul

CERF Maurice - CHAPELIER Louis - CHARON René

CLAEYSSEN Charles - CLAEYSSEN Edouard - CLAEYSSEN Maurice

CLAEYSSEN Paul - COLIN Louis - CORDIER Maurice

CORDIER Maurice-Joseph - CRESPEL Edouard - CROCHET Ernest

DAMMAN Georges - DASSENCOURT Auguste - DAVID Pierre

DEBAKER Charles - DEBRUYNE Lucien - DECONINCK Georges

DECRAMP Raymond - DECRETON Henri - DECUPPER Albert

DEGROOTE Martial - DEJARDIN Félix - DEKONINCK Gustave

DELATTRE Emile - DELATTRE Pierre - DELBOVE Pierre

DELYLLE Paul - DEMESTER Lazare - DENAYER Marcel

DEPATURE Charles - DEPOORTER Romain - DERICKSEN Emile

DERICKSEN Georges - DESCATOIRE François - DESCHEYER Lucien

DESCHIETERE Georges - DESWARTE Fernand - DEUILLE Louis

DEVANT Jules - DEVINCQ Léon - DEWINTER Paul

DEWITTE Jules - DHUMETZ Alphonse - DOBBELAERE Lucien

DONZELLA Roch - DORINE Maurice - DORMIEN Georges

DORMIGNIES Félix - DOUBLECOURT Jospeh - DUBAL Henri

DUC Glodomir - DUFOUR Paul - DUHAMEL Eugène

DUPONT Albert - DURIAU Frédéric - DUTEMPLE Raoul

DUTHOIT Jules - DUTOIT Robert - DUVET Adolphe

DUVIVIER Maximin - DYCKE Henri - ENGRAND Pierre

FAUQUEMBERGHE Lucien - FEVIN Alferd - FICHAUX Léon

FIGOUREUX Achille - FLAMENT René -  FLORIN Cyprien

FLORIN Jules - FRANCKE Désité - GARRE Jules

GAUTHIER Pierre - GEERAERT Adolphe - GEERAERDT Alfred

GENS Charles - GERARD Raymond - GERMONPREZ Léon

GERMONPREZ Lucien - GOBERT Maurice - GOKELAERE Albert

GOMBERT Louis - GOSSIN Pierre - GUEANT Zéphir

HANNEBIQUE Robert - HANNON Achille - HENRY Fernand

HINDRYCKX Léonard - HONDERMARCK André - HONORE André

HOUVENAEGHEL Alphonse - HURSEAUX Alfred - HUTTER René

HUYSMAN Maurice - JACQUEMAIN Alfred - JANNEKEYN marcel

JARRY Paul - JOONEKINDT Maximilien - LABAT Antoine

LAMOUR Alfred - LASSUS Julien - LAUWICK Fernand

LEBECQUE Charles - LE BEURRE Charles - LEBORGNE Louis

LEBRUN Hubert - LECLERCQ François - LECOMTE Fernand

LEDOUX Achille - LEFEBVRE Georges - LEFRANC Abraham

LELONG Paul - LEMOUROUX Julien - LEPOIVRE Joseph

LE SEACH Jean - LETUTOUR Abel - LEUPE Eugène

LITTAYE Henri - LOCQUET Charles - LOONIS Raymond

LOUQUE Paul - LOUWERS Léon - LOYER Maurice

MADERON Albert - MAESEN Augustin - MAESEN Ernest

MARCHAND Emile - MARECHAL Henri - MARISSAL André

MAZUY Joseph - MEILLEZ Joseph - MELSEN Octave

MELSEN Victor - METZGER Henri - MOREAU Eugène

MOREAU Jérôme - MOREEL Amaury - MOYON Jean-Baptiste

MUDES Vincent - NAVE Marcel - NORBERT Charles

NOWE Marcel - OBEIN Gustave - ORTH Frédéric

PARANT Marceau - PARENT Auguste - PARRON Joannès

PATTE Georges - PAUWELS Louis - PERICHART Marcel

PERTUSOT Numa - PETIT Pierre - PETYT Pierre

PICAVET Jean - PODVIN Emile - PODVIN Pierre

POUBLANC Gaston - POUPLIER Nicolas - PROUHARAM Ernest

RAGONS Edouard - RAMETTE Maurice - RENAERT Henri

RENIER david - RENIERE Edouard - ROBERT Emile

ROBERT Léon - ROCHE Alfred - ROSSEEL Félicien

ROULIN Joseph - ROUSSEL Emile - RYCKEBUSCH Pierre

RYCKELYNCK Alfred - RYCKELYNCK Maurice

SAINT-MARTIN Marcel - SAINT-MARTIN Maurice

SCALABRE Camille - SCHEMETICK Jean - SCHES André

SCHIEBER Emile - SCHOTTEY Daniel - SEGUIN Alexandre

SEGUIN Léonard - SELINGHE Albert - SENS Paul - SION Marcel

SODOYER Albert - STEKELOROM Henri - STURTEWAGEN Anatole

SUCCHE Arsène - THIVENEZ Michel - THIRION Arthur

TORIS Albert - TACKOEN Aimé - TRECA Paul

TRENARD Gustave - TRIDON Georges - TRIFIGNY Maurice

TROGNEUX Antony - TRUQUET Victor - VANDERMAESEN Jules

VANDORINE Georges - VANHILLE Barthélémy - VANHILLE Firmin

VANHOVE Henri - VANLERBERGHE Daniel - VANOVERBEKE Jules

VANROEYE Georges - VANROEYE Gustave - VANREOYE Marcellin

VANRYSSEL Albert - VASSEUR Jean-Baptiste - VAUTRIN Arthur

VERHAEGHE Henri - VERSAELLE Henri - VERSCHEURE Lucien

VERSCHEURE Paul - VERWICHT Louis - VIDRIL Emile

WADOUX Désiré - WEMAERE Ernest - WEPIERRE Emile

WILDERMEERSCH Florimond - ZEGRE Adrien.

 

 
Photo Denière

Photo Denière

Photo Denière

Photo Denière

Publié dans Guerre 1914-1918

Partager cet article

Repost 0

MALO-LES-BAINS: météo

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Les Malouins peuvent se consoler en constatant que leurs plaintes contre les intempéries ne font que prolonger celles de leurs concitoyens de 1760 et 1860, concernant le temps sur le territoire du futur Malo. En effet Tully écrivait en 1760 dans son "Essai sur les maladies de Dunkerque": "En général,  le temps est, ici, très inconstant et sujet à varier dans la même journée, du chaud au froid et du froid au chaud; jusque-là que celui qui prend un habit d'été le matin, est souvent contraint d'endosser un d'hiver avant la fin du jour."

Florent Guillaume Tully était un docteur en médecine irlandais, médecin de S.A. royale le prince Charles-Edouard Stuart, correspondant de l'Académie royale des Sciences de Paris et pensionné de la ville de Dunkerque.

Quand au Docteur Henri Zandyck, il s'exprimait ainsi dans son "Histoire météorologique et médicale de Dunkerque" de 1850 à 1860: 

   "L'inconstance frappante de la température révèle la cause d'une foule de maladies. Pas une saison ne présente réellement le caractère qui lui est propre; pas un jour de l'année qui ne laisse véritablement quelque chose à regretter, soit que la flèche de la girouette parcourt en 24 heures les quatre points cardinaux, soit que tour à tour la chaleur, la pluie, le vent viennent se faire sentir. En général, ce dernier ne varie que du sud à l'ouest pendant neuf mois de l'année et souffle du nord à l'est les trois autres mois.

   L'hiver, comme celui de toutes les plages maritimes du Nord, est constamment entremêlé de pluie, de neige et de grêle.

    La même circonstance atmosphérique se manifeste encore pendant la saison estivale.

   L'automne offre quelques consolations aux habitants; la température est alors plus uniforme, et les anomalies météorologiques moins fréquentes".

Partager cet article

Repost 0

MALO-LES-BAINS: GEANT EN 1930

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

MALO-LES-BAINS: GEANT EN 1930

Polichinelle, à califourchon sur un âne, est l'un des géants de Malo-les-Bains.

On le voit ci-dessous sur la digue, lors du "Congrès" des géants de Flandre, le dimanche 6 juillet 1930. En tête de ce cortège on distingue "Mistinguett". Tout au fond, arrivent les géants Martin et Martine de Cambrai et derrière eux on aperçoit le Reuze de Dunkerque.

"Le Réveil Illustré" du 13 juillet 1930 (Collection Denière)

"Le Réveil Illustré" du 13 juillet 1930 (Collection Denière)

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: église en 1918

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

Dans la nuit du 16 au 17 septembre 1918, une bombe tombe rue Lemaire près de l'église, juste sur le coin de la rue.

On situe bien l'impact de la bombe sur la carte des bombardements de Dunkerque de 1914 à 1918.

Collection Denière -  Un plan plus étendu se trouve à la page 63 du livre "Notre-Dame du Sacré-Coeur   Malo-les-Bains  Notre-Dame des Flots" de J et L Denière -  www.deniere.com

Collection Denière - Un plan plus étendu se trouve à la page 63 du livre "Notre-Dame du Sacré-Coeur Malo-les-Bains Notre-Dame des Flots" de J et L Denière - www.deniere.com

Les portes de l'église s'ouvrent sous la violence de la déflagration. Les vitres du choeur et de la nef latérale volent en éclat et le toit est soulevé.

Publié dans Guerre 1914-1918

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: concerts de Sainte-Cécile

Publié le par Jocelyne et lysiane denière

Voici deux programmes de concerts de Sainte-Cécile qui avaient lieu à la mairie de Malo-les-Bains au cours desquels était proclamé le palmarés des élèves de l'Ecole de Musique. Le premier date de 1955 et le second de 1956;

Collection Denière

Collection Denière

Malo-les-Bains: concerts de Sainte-Cécile
Malo-les-Bains: concerts de Sainte-Cécile
Malo-les-Bains: concerts de Sainte-Cécile
Malo-les-Bains: concerts de Sainte-Cécile

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: monument de Guynemer

Publié le par Jocelyne et lysiane denière

Malo-les-Bains: monument de Guynemer

Un premier monument en hommage à Georges Guynemer est édifié sur la digue de Malo en face du Casino et inauguré le 19 août 1934.

La statue de l'aviateur est en bronze mais le monument lui-même étant en staff, il ne résiste pas longtemps à l'air marin et à la violente tempête du 12 janvier 1935.

Aussi, le 11 septembre 1938, est inauguré un deuxième monument. Il est situé sur la digue, en face de l'avenue de la Mer à l'emplacement de l'actuel poste de secours. Le sculpteur est Pierre Stenne de Saint-Martin-les-Boulogne, célèbre surtout pour la statue de Napoléon en haut de la Colonne de la Grande Armée à Boulogne-sur-Mer.

Malo-les-Bains: monument de Guynemer

Le monument représente une réplique de l'avion de Guynemer "Le Vieux Charles". Guynemer est représenté par une statue de bronze, en tenue d'aviateur, debout dans la carlingue de l'avion. Cette statue est le seul reste du précédent monument mais la tête du héros est remodelée pour être plus ressemblant. en effet, l'écrivain Jules Roy constate: " Les monuments s'élèvent au Bourget, à Compiègne, à Malo-les-Bains. Les portraits se multiplient, on ne le reconnaît plus: il ressemble à Condé, à Louis XIV, son serre-tête encadre son visage comme une perruque royale"

Malo-les-Bains: monument de Guynemer
Malo-les-Bains: monument de Guynemer

L'inauguration commence par un service funèbre à l'église de Malo en présence du maire Ferdinand Schipman et de hautes personnalités. Puis tout le monde se rend au monument où l'abbé Vandewalle, doyen de la paroisse, le bénit.

L'après-midi a lieu un lâcher de 2000 pigeons et de bombes laissant tomber des drapeaux tricolores. Le monument est ensuite dévoilé par le Malouin Numa Castelain, capitaine de l'armée de l'air.

 

Malo-les-Bains: monument de Guynemer

Après plusieurs discours, la manifestation se termine par un défilé d'associations et de sociétés.

Durant l'été 1941, des ouvriers de la Ville de Malo sur ordre des occupants allemands démontent la statue. Elle est installée dans la cour d'honneur de la mairie de Malo puis remisée dans les ateliers du parc Malo.

Dans les années 80, la statue de bronze se trouve dans les réserves de la Ville de Dunkerque.

En février 1989, un nouveau monument plus moderne, sur lequel est installé le buste de bronze des monuments précédents, est inauguré rue des Chantiers de France, derrière l'ancien bastion 32.

carte "premier jour"

carte "premier jour"

Une petite remarque: Imperial War museums de Londres montre sur son site Internet une photo représentant le monument de Guynemer sur la digue, entouré de soldats allemands avec cette mention " German forces into Dunkirk hours after evacuation of the British Expeditionnar Force Curious German officers inspect the memorial to the French aviator pionneer, Louis Blériot  on the sea front at Dunkirk. It is surrounded by German vehicles and the letter of the British evacuation".

Evidemment, ils ont commis une erreur, ce n'est pas le monument de Blériot!!!...

Calendrier publicitaire de 1988 (Collection Denière)

Calendrier publicitaire de 1988 (Collection Denière)

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: "Au Bon Diable"

Publié le par jocelyne et Lysiane Denière

Voici, ci-dessous, un petit calendrier de poche datant de 1954, offert par Madame Louf qui tenait le magasin "Au Bon Diable" avenue Gaspard Malo.

Malo-les-Bains: "Au Bon Diable"

Coïncidence! Actuellement à l'emplacement de ce magasin se trouve l'enseigne "Au Toutou Chic" qui propose un toilettage pour chiens !

Partager cet article

Repost 0

Malo-les-Bains: bateau amphibie "le Charlot"

Publié le par Jocelyne et Lysiane Denière

A chaque saison, depuis 1946, le bateau amphibie promène les voyageurs désireux d'affronter la mer ou d'admirer la plage vue de la rade. A l'origine ce genre de bateau était un DUKW appelé encore "duck", c'est-à-dire "canard". Il fut construit par la General Motors Corporation pour participer au Débarquement.

Après la guerre, M Ménart l'exploite pendant trois ans puis le revend en 1949 à M Verhaege, commerçant en électro-ménager à Rosendaël et concessionnaire de la plage de Dunkerque et de Malo jusqu'aux environs de 1965.

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Vers 1966, il est rénové.Il possède une nouvelle coque et est insubmersible car il contient 8 mètres cube de mousse expansée. Sa coque est peinte en rouge et jaune, aux couleurs de Malo.

 

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Les passagers apprécient ce genre d'excursion et jusqu'à la date du 25 août 1968, le "Charlot" continue ses petites promenades tranquilles le lond de la côte. Ce dimanche-là, une trentaine de personnes sont installées dans l'amphibie bien que le temps soit très mauvais. En effet le vent souffle de Nord à 45km/h et la mer est très agitée. Le bateau est parti tout droit quand tout à coup une vague change sa direction. Le conducteur essaie bien alors de revenir sur la plage mais il est trop tard, les vagues l'en empêchent. Le bateau bascule, se met sur le flanc et ses passagers sont précipités à la mer. Seules, deux personnes, une fillette de trois ans et une mère de famille restent coïncées entre les banquettes et ne sont pas secourues à temps. Le bateau se retourne alors complètement.

photo" la Voix du Nord" du 27/8/1968

photo" la Voix du Nord" du 27/8/1968

Les secours, CRS, sapeurs-pompiers, service de police et ambulances arrivent très rapidement sur les lieux mais ils ne peuvent sauver les deux personnes restées dans le bateau. Les autres passagers sont recueillis dans les hôpitaux. Il n'y a pas d'autres victimes. le "Charlot" inutilisable a terminé sa carrière...

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>